La Francophonie – un modèle d’une amitié sans faille

La francophonie, visage géopolitique de la langue française, représente une communauté indissoluble et solidaire reliant des femmes et des hommes de différents intérêts et cultures du monde entier.

Dans l’espace roumain le français est la langue du cœur et de la résistance. Le roumain et le français sont deux langues jumelles sur lesquelles repose la pérennité de la latinité.

La France et les deux Etats roumains, la Roumanie et la République de Moldavie entretiennent des relations privilégiées. Les collaborations académiques sur différentes dimensions (culturelle, didactique, scientifique, etc.) de ce bastion de la francophonie est un atout incontournable.

Grâce aux actions acharnées entreprises par l’Agence Universitaire de la Francophonie et ses implantations dans la région (Bureau Europe centrale et orientale, antennes, CNF, Instituts français, CRUs, etc.) mais également grâce à la francophilie des enseignants et des chercheurs provenant des universités membres de cette importante association, la mobilité des spécialistes est devenue monnaie courante.

L’Université Libre Internationale de Moldavie, institution orientée vers la nouveauté et vers l’international, privilégie et encourage l’enseignement/l’apprentissage de la langue de Voltaire, via les nombreux cursus délivrés en français, la filière francophone «Gestion et administration des entreprises» et le Centre de réussite universitaire, inauguré il y a presque trois ans.

L’internationalisation se fait également par l’accueil des professeurs et scientifiques de l’étranger qui, à leur tour, participent à l’attractivité de notre université au local aussi bien qu’à l’international.

Le semestre passé les étudiants de l’ULIM, inscrits à la Faculté des Lettres en filière traduction (section de langue française) ont eu la chance de suivre un cours d’histoire et civilisation de la France, dispensé par Monsieur Yves Heugédé, enseignant à l’Université de Toulouse, France. Nos étudiants ont été initiés à l’histoire de l’Hexagone, aux mouvements et courants artistiques français qui ont profondément marqué la culture européenne.

Les leçons se sont déroulées dans le CRU pendant la période octobre – décembre 2015, toutes les dépenses étant prises en charge par l’ULIM.

Merci à Yves pour son dévouement et son amitié.  C’est un prof qui sait intéresser les étudiants et leur inspirer la confiance, qui a du talent et des savoirs académiques.

La Francophonie a créé un grand projet qui se veut exemplaire pour l’humanité, celui d’une amitié sans faille, une amitié au sens de partage des idéaux communs et développement des valeurs sacrées dans le rude combat pour l’avenir du français et la diversité culturelle. Grâce à la francophonie j’ai gagné un nouvel ami.

Pin It