Premier Barcamp MOOC /CLOM à Chisinau

Le 22 novembre, l’Antenne de l’AUF à Chisinau et l’Institut de la Francophonie pour l’Ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), en partenariat avec le Centre de réussite universitaire de l’ULIM, a organisé le premier Barcamp MOOC /CLOM en République de Moldavie.

Cette formation s’est adressée aux enseignants désireux de s’initier à cette nouvelle forme de pédagogie numérique et active qu’est le MOOC (Massive Online Open Course) ou CLOM (Cours en Ligne Ouvert et Massif). J’ai pris part à un ensemble d’activités collaboratives qui m’ont permis de dialoguer avec une vingtaine de participants venus de 5 universités moldaves membres de l’AUF (Université d’Etat, Université Technique, Université de Médecine et Pharmacie, Université Pédagogique «Ion Creanga» et ULIM) et échanger autour de la thématique.

Les objectifs du barcamp (une rencontre ou une non-conférence ouverte, qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs) ont été de sensibiliser les universitaires à un nouveau type de manifestation, basé sur le principe « pas de spectateurs, tous participants » qui privilégie l’échange d’idées et d’expériences et favorise l’émergence de réflexions et de projets, en utilisant les nouveaux outils du Web 2.0.

Les travaux ont été articulés autour de 7 activités ayant comme but de connaître la structure d’un CLOM, la scénarisation des petcha-kutcha*, l’implication dans des débats mouvants et la conception d’un projet innovants de CLOM.

L’événement a mis l’accent sur les toutes dernières innovations en matière d’applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. Il a été animé par Monsieur Samuel Nowakowski, Maître de conférences HDR à l’Université de Lorraine, chercheur au Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (LORIA) et intervenant sur des actions portées par l’IFIC.

Le développement du numérique est venu, depuis quelques années, bouleverser notre mode de vie et nos habitudes dans tous les domaines. La rapidité de son évolution tracasse le milieu éducatif. L’enseignement supérieur est un domaine où la pédagogie numérique a transformé le quotidien des enseignants et des étudiants. Pour les uns c’est la pédagogie de l’avenir, pour les autres c’est une utopie. Selon moi, la transition vers la pédagogie numérique doit poursuivre un objectif de démocratisation, car le numérique est surtout et essentiellement un moyen qui peut apporter des solutions inédites. Le numérique de doit pas remplacer complètement le traditionnel, le classique, mais il se veut un appui essentiel pour l’enseignement d’aujourd’hui.

 

* Pecha Kucha est l’art de présenter une idée efficacement et ce dans un temps très limité: 6 minutes 40 secondes / 20 images pour parler avec passion et concision de votre projet!
Pin It